Actualité

LE CENTQUATRE, Paris, janvier à juin 2010. Résidence d’artiste.

Série de douze pièces sonores où des volontaires imaginent le scénario de leurs propres funérailles.

Au CENTQUATRE, la réalisatrice Jeanne Robet a proposé à des volontaires d’imaginer leurs propres funérailles. Si parler de la mort s’avère souvent délicat, se représenter son enterrement constitue un fantasme universel. Après avoir recueilli les envies de chacun, Jeanne Robet a collecté les sons, bruits, ambiances et mélodies qui composent chaque tombeau sonore. L’habillage sert de terreau pour l’indicible, le contrepoint, l’interprétation : se jouer de sa propre mort et imaginer la trace, audible, qu’on laissera aux proches et au monde. 

Différentes formes de diffusion : enceintes mobiles ou fixes, parcours au casque, parcours à l’aveugle.

Blog Tombeaux Ouverts

Ouverture d’atelier / Ecoute déambulatoire les yeux fermés

Commentaires ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *